Note
Résumé:La mondialisation conduit-elle inéluctablement à l’uniformisation de la vie économique, sociale et culturelle ? Les...
0non évalué

travail2La mondialisation conduit-elle inéluctablement à l’uniformisation de la vie économique, sociale et culturelle ? Les processus de diffusion de normes universelles s’imposent-ils à des acteurs qui se contenteraient de les décliner localement sans peu ou pas les modifier ?

Sans nier la puissance des processus de convergence et d’uniformisation associés à de nouvelles formes de centralité – des marchés financiers, des firmes multinationales ou des villes globales –, l’objectif de cet ouvrage collectif et interdisciplinaire est de mettre l’accent sur les contre-tendances inscrites dans les dynamiques sociétales et de proposer une analyse critique des processus de mondialisation.

Étudiée à partir des transformations du travail, de l’emploi et des compétences, la mondialisation apparaît comme un assemblage de processus parfois convergents, souvent chaotiques, sources de désynchronisations, et qui percutent et reconstruisent tout à la fois les espaces et les modes de régulation au niveau local, national et supranational.

Recommandez à vos amis
  • gplus
  • pinterest

À propos de l'auteur

Édouard Jourdain

Ancien élève de Sciences Po Grenoble, Edouard Jourdain est docteur en études politiques de l’EHESS où il a soutenu en 2011 une thèse sur la guerre et le problème théologico-politique, qui interroge l’héritage de Karl Marx et de Carl Schmitt. Spécialiste de Proudhon, Il a publié entre autres Proudhon, Dieu et la guerre (l’Harmattan, 2006) et Proudhon, un socialisme libertaire (Michalon, 2009). Après avoir enseigné le droit constitutionnel à Paris XI et travaillé au CICDE (Centre Interarmées de Concepts, Doctrines et Expérimentations), il est actuellement secrétaire de rédaction de Conventions, initiative conjointe de l’IHEJ et du Ministère des affaires étrangères sur le droit dans la mondialisation. Parallèlement, Edouard Jourdain continue ses recherches en philosophie politique.